Une question de perception


En regardant cette image on pourrait y voir,



Des arbres malades en barreaux de prison,

Le ciel bleu libre de nuages,

Des éclats de lumières sur les feuillus,

Le tour d'une ruine d'un passé lointain.


Notre perception détermine notre histoire,


Notre histoire alimente nos croyances,

Nos croyances colorent nos vies.


La pratique de la méditation est une porte sur notre perception du moment,

Un rendez vous avec ce qui colore notre perception,

Ce qui brasse, ce qui blesse, ce qui bouillonne,

Ce qui résiste, ce qui s'apaise, ce qui persiste, ce qui passe,


Il n'y a pas de raccourcis pour apprendre à se connaître,

ça ne s'achète pas,

ça ne se pirate pas,

ça n'a pas de valeur en bourse,

"Et tout le monde s'en fout"


Il faut s'asseoir encore et encore,

Et se rencontrer soi même,

Se tolérer,

Se découvrir,

Dans des moments interminables, suspendus, magique et tellement chiants aussi parfois,


La méditation est bâtarde, tantôt sévère, tantôt généreuse, tantôt exquise, toujours juste.


Elle demande ce qu'on a perdu : la patience, la bienveillance, la diligence, la présence, l'ennui.


Elle nous invite à pratiquer, encore et encore sans jamais savoir sur quel chocolat on va tomber,

Elle nous demande de regarder nos perceptions en face et de les accepter pour mieux les transcender.


La méditation est radicale, apatride, intemporelle, universelle, anti capitaliste.


A tous ceux et celles qui prennent le temps de s'asseoir un peu avec eux - même,


De ralentir pour mieux se rencontrer,

De faire silence pour mieux s'écouter,

D'être disponible pour mieux s'aimer


Merci

Chapeau

Namaste




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout